www.ateliernnstore.com Art store by Atelier NN: Nath CHIPILOVA Manathan & Zo INC. Œuvres d’art plastiques et graphiques originales et uniques: peintures, dessins, collages. www.ateliernn.com

Atelier NN Art Store by Chipilova. Welcome!

Retour

Cuillères. Spoons.

La série « Cuillères, louches et couverts en général » de Nath Chipilova Je peins les cuillères dans le continuité de la série « Objets isolés » (« Isolated objects ») depuis 1998. La toute première représentation de la cuillère a été faite sur le carton à la gouache, pastels gras et stylo bille, c’était une petite cuillère de dessert en inox, je l’ai peinte à la verticale en la retravaillant par la suite au stylo bille, je ne l’ai pas prise en photo mais la cuillère en bois qui l’a suivi just1 La série « Cuillères, louches et couverts en général » de Nath Chipilova
Je peins les cuillères dans le continuité de la série « Objets isolés » (« Isolated objects ») depuis 1998.
La toute première représentation de la cuillère a été faite sur le carton à la gouache, pastels gras et stylo bille, c’était une petite cuillère de dessert en inox, je l’ai peinte à la verticale en la retravaillant par la suite au stylo bille, je ne l’ai pas prise en photo mais la cuillère en bois qui l’a suivi juste après, - oui et vous pouvez la voir ci-dessous : celle-ci aussi a été exécuté exactement dans la même technique que ma toute première cuillère et aussi peinte à la verticale.
Depuis je n’ai pas arrêté de peindre les cuillères de toute sorte sur les différents supports comme papier, carton, bois, toiles et tissus et à chaque fois,- à la verticale. La question de pourquoi j’avais et j’ai encore cette envie de les peindre et représenter me taraude toujours aujourd’hui je n’y trouve pas vraiment d’explications valables malgré un symbolisme extrêmement puissant de cet ustensile indispensable de nos jours aussi bien à la cuisine que au cours d’un repas. Je sais qu’on mange avec les mains, par intermédiaire de galettes, de baguettes dans beaucoup de pays, mais la cuillère se trouve irremplaçable lors des préparations de la nourriture partout dans le monde ce dont témoignent de nombreuse fouilles archéologiques et les études ethnologiques.
Les archéologues nous apprennent d’ailleurs qu’à la préhistoire les hommes utilisaient beaucoup les coquillages,- les ancêtres des cuillères actuelles. Puis, au paléolithique, les premières cuillères en bois et en os ont été fabriquées. Avec le temps elles sont devenues de plus en plus sophistiquées : le manche s’allongeait et son cuilleron devenait plus profond, les premières décorations faisaient leur apparition également. En antiquité les cuillères en bronze et en argent ont fait leur apparition, de même que la grande et la petite cuillère étaient de l’usage en Rome antique. L’utilisation des cuillères suivant leur matière de fabrication n’était plus la même,- en Grèce antique, par exemple, les cuillères en bois étaient utilisées uniquement pour manger les œufs. En Egypte ancienne les cuillères sont fabriquées en bois, en os et en pierre (silex, ardoise) et sont souvent décorées d’images religieuses (peintes ou sculptées).
Au Moyen Age les premières louches ont fait leur apparition pour servir les repas, les cuillères ont étaient faites en majorité de bois et de l’os mais on a commencé à utiliser aussi l’étain, cuivre et laiton : les cuillères fabriquées à partir de ces métaux ont été très populaires à partir du 15eme siècle, les rois et les aristocrates utilisent également les cuillères en or et l’argent mais elles étaient très rares. L’expression « né avec une cuillère en argent dans la bouche » tirée de Don Quichotte de Cervantes et qui s’est répandue jusqu’à nos jours témoigne de l’importance sociale de la cuillère devenue vers le 18ème siècle un véritable objet de luxe : il était de coutume d’offrir une cuillère à un filleul de la part de son parrain dans les famille aisées , en Bretagne les fiancés offraient des cuillères au moment du mariage, alors que partout en Russie les couvert étaient des éléments précieux de la dote. D’ailleurs, toujours chez les paysans bretons, l’épouse se déplace avec la cuillère après le mariage pendant les fêtes et d’autres festivités du village et s’en sépare en cas du décès de son époux ! A partir du 18eme siècle la cuillère connait l’apothéose de son utilisation diverse et variée ; cuillère à l’absinthe, cuillère à dessert, à café, à thé, à melon, à caviar…
Après cette courte introduction sur l’histoire de la cuillère il est tout à fait cohérent de supposer que le symbolisme de la cuillère sont ces valeurs simples comme l’amitié et le partage, la cohésion sociale. La cuillère est le symbole d’un lien affectif, l’abondance, mise à part à part la réussite sociale, de même que le progrès. Symbole féminin par excellence elle porte en elle un sens caché phallique par extension de son symbolisme de la fertilité et de la nourriture abondante
. Pour en savoir plus : les-articles/les-cuilleres-dan
En ce moment une exposition des cuillères de la collection de Jean Metzger a lieu à la bibliothèque Fornay à Paris jusqu’au 3 janvier 2015
Les articles Intéressants sur cette exposition son disponibles ici :
sortir-paris/2014/09/19/30004-20140919ARTFIG00178-le-sens-cache-de-la-cuillere.php
design/2014/09/22/avec-le-don-de-la-cuillere_1106146
Et un lien pour décompresser un peu, il existerait « un ordre de la cuillère » :
5585/l-ordre-de-la-cuillere
Un article sympathique plein de sens :
3047-2.html
sortir-paris/2014/09/19/30004-20140919ARTFIG00178-le-sens-cache-de-la-cuillere.php sortir-paris/2014/09/19/30004-20140919ARTFIG00178-le-sens-cache-de-la-cuillere. sortir-paris/2014/09/19/30004-20140919ARTFIG00178-le-sens-cache-de-la-cuillere.php


Créé avec Artmajeur